Les femmes marocaines sont à l'honneur de Dauphine Casablanca

Découvrez les 5 femmes les plus puissantes du Maroc

Selon le magazine Forbes, 5 Marocaines figurent parmi les 100 femmes les plus puissantes dans le monde arabe et au Moyen-Orient en 2016.

La première femme marocaine du classement général est Nezha Hayat (9e), l'actuelle présidente de l'Autorité Marocaine du Marché des Capitaux. Celle qui a dirigé la Bourse des valeurs de Casablanca en 1996 a, par ailleurs, reçu une décoration royale pour son appui majeur au renforcement de l'image de la femme dans le monde des affaires.

Saida El Amrani et Meyem Bensaleh complètent le podium

La deuxième Marocaine de ce classement se nomme Saida El Amrani, elle arrive à la 36e place. Fille de Karim El Amrani, ex-premier ministre à l'époque de feu Hassan II, Saida est aujourd'hui vice-présidente du groupe Safari. Meryem Bensaleh Chekroun, présidente de la CGEM est la troisième Marocaine du classement (52e).

Leila Mamou (59e), présidente exécutive de Wafa Salaf occupe la 4e place, tandis que Salwa Akhannouch, épouse du ministre de l'agriculture Aziz Akhannouch, se positionne à la 62e place du classement de Forbes. Salwa Akhannouch est a la tête du groupe Aksal, leader marocain du retail. Elle compte à son actif des réalisations comme le Morocco Mall de Casablanca et bientôt celui de Rabat et de Marrakech.

La femme la plus puissante du monde arabe est une Saoudienne

Elle s'appelle Loubna Al Alyane, elle a 61 ans, et elle est la femme la plus puissante du monde arabe. Présidente du groupe d'investissement Al Alyane, elle est la patronne de plus de 40 entreprises à travers le monde.